« la Vélorution ? C’est le jour où je suis parti sur mon vélo la première fois, un espace de liberté s’est ouvert à moi »

Vendredi 1er Décembre 2017, à Lorient, un camarade cyclo-militant nous a quitté. Comme un dernier pied de nez à la circulation motorisée, il est mort à vélo en rencontrant un bus. Nous pensons à toi Rémi… Cette petite vidéo (où tu apparais), tournée à Paris et Concarneau en 2013, rappelle les principes de la vélorution et des ateliers de réparation vélo participatifs. Pour une ville apaisée, moins de bagnoles, de bruit et de pollution et pour plus de convivialité, loin des gadgets connectés : VELORUTION !...
Petite nouriture intellectuelle..

Petite nouriture intellectuelle..

Recyclage, recyclons, recycler… hommage aux vieux objets « Objets blessés : un si long détour » Serge Tisseron, le 7 juillet 2007, www.sergetisseron.com « L’exposition que le musée des Arts Premiers consacre aux objets blessés d’Afrique est l’occasion pour certains de s’émerveiller, et pour d’autres de se souvenir. Un ami [1] m’écrit : « Cela me fait un effet tout à fait étrange. J’ai côtoyé ces objets : calebasses, bassines en plastique, marmites, fourneaux, chaussures… tout semble se réparer en Afrique. Il y a même un mot wolof pour cela : « dabadakhr » (orthographe très approximative) et qui est pratiquement intraduisible : calfeutrage, pansement, rustine avec l’idée qu’il s’agit d’une opération de fortune. Il y a aussi une façon de prendre les objets, de les utiliser, qui est tout à fait différente de ce que l’on fait ici. Peut être est ce dû simplement à une ruralité que l’on a tendance à oublier en France ? Les paysans français des années 20 réparaient ils leurs objets de la même manière que les sénégalais d’aujourd’hui ? » Je lui réponds : « Rassurez-vous. Quand j’étais enfant, dans ma famille, tout se réparait encore. Je n’ai hérité de mon grand-père qu’une grande boîte pleine de ficelles, de fil de fer, de rustines et de lanières de cuir qui lui servaient à réparer un peu tout. » Et ma réponse est l’occasion de me souvenir à mon tour. J’ai vu les gilets détricotés pour en faire de nouveaux, les chaussettes et les chaussures rapiécées, les casseroles et les bouillottes métalliques rafistolées. La France a-t-elle besoin de passer par l’Afrique pour retrouver son propre passé ? Il le semble bien. Pendant les » trente glorieuses », notre société s’est fâchée avec ses propres...
COP21 : Maintenons les actions citoyennes !

COP21 : Maintenons les actions citoyennes !

Message de l’Heureux-Cyclage : réseau Français des ateliers Vélo coopératifs : À Paris et dans de nombreuses villes de France, des manifestations organisées par la société civile ce week-end ont été interdites. Ces interdictions visent notamment les marches pour le Climat prévues les 28 et 29 novembre à l’appel de la Coalition Climat 21. Le convoi de 200 cyclistes parti de Notre-Dame-Des-Landes pour rejoindre Paris a été bloqué. Dans le même temps, de nombreux événements populaires ont été maintenus dans la rue : marchés de Noël, foires, marathons, etc. Les événements tragiques du 13 novembre et l’institution de l’état d’urgence ne doivent pas empêcher la société civile de s’exprimer publiquement et de clamer la nécessité d’agir ensemble et maintenant pour la préservation de la planète ; la COP21 doit aboutir à des décisions fermes de la part des dirigeants des 195 pays réunis au Bourget. Au sein de L’Heureux Cyclage, les ateliers vélos militent pour le réemploi et l’usage d’un mode de transport respectueux de la vie et de l’environnement. Ils représentent une solution concrète au réchauffement climatique. L’Heureux Cyclage appelle au maintien des actions citoyennes prévues dans le cadre de la COP21 : parce qu’à vélo, le monde est plus beau, ne nous laissons pas bâillonner sous prétexte de...